Histoire de sortir un peu du sommeil mégapixellien

Vous souhaitez poster ou commenter des photos ? Ce forum est pour vous.
Message
Auteur
Xylopicron
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 1016
Inscription : mar. 17 mars 2009, 09:10
Contact :

Histoire de sortir un peu du sommeil mégapixellien

#1 Message par Xylopicron » dim. 21 juin 2015, 09:05

Pour arrêter de parler matos un peu car le but c'est de l'utiliser, montrer ce qu'on fait avec quand même non ?
On a des tonnes de matos et on se demande parfois pourquoi :mrgreen:

Faune et flore que vous avez photographiez pour la 1ère fois et peut être la dernière (si c'est dans un pays que vous n'avez visité qu'une fois)

Bon chez moi mais c'est quasiment la 1ère fois que le photographie correctement avec un macro en ayant pris mon temps.

Henotesia narcissus borbonica bref un papillon endémique de l'île Bourbon assez discret et petit et finalement peu farouche quand on s'approche progressivement et non pas brutus comme un sanglier.

Pas de trépied donc je n'ai pas fermé suffisamment pour avoir un peu plus de profondeur de champ mais en même temps l'environnement (les feuilles) faisait assez fouillis.

A vous de poster si vous le souhaitez ;)
5DMKIII + optiques de 16 à 400 mm
Nos déjections qui appartiennent à un cycle ont plus de valeur que l'argent qui n'existe pas. Seul nos conceptions ou peut être une activité cérébrale de notre cerveau formaté donne une pseudo-valeur à l'argent.
Ce qui est éphémère et recyclable à une valeur aussi paradoxal que cela puisse être.

Celui qui aime l'argent n'est pas rassasié par l'argent, et celui qui aime les richesses n'en profite pas. C'est encore là une vanité.
(L'Ecclésiaste)

Avatar de l’utilisateur
Hellbor
Modérateur
Modérateur
Messages : 2432
Inscription : sam. 14 mars 2009, 12:09
Localisation : à côté de Montbéliard (25)
Contact :

Re: Histoire de sortir un peu du sommeil mégapixellien

#2 Message par Hellbor » lun. 29 juin 2015, 11:43

Bon sujet, et c'est vrai qu'on est pas forcément cantonné à nos "habitudes photographiques".

D'ailleurs en ce qui me concerne, à force de côtoyer David Gaultier (gddavid) j'ai forcément commencé à m'intéresser à la macro. Mais "de loin" parce que c'était plutôt pour partager un moment de shooting ensemble quand on le pouvait qu'autre chose (je n'ai pas la patiente pour faire ça tout seul :p)
Et puis dernièrement j'ai rencontré un macroteur plutôt doué près de chez moi (Pierre-David Chambon) avec qui j'ai déjà fait quelques sorties matinales. Ça m'a même donné le "courage" de commencer à sortir seul (mais c'est dur :p).

Donc depuis courant mai j'ai commencé la macro avec trépied et j'ai déjà appris certaines bases bien pratiques.
Côté photos et espèces, j'ai débuté avec beaucoup d'agrions (demoiselles) comme ici par exemple : agrion bullé - et j'essaye maintenant de m'intéresser aux papillons, exemple ici avec un argus shooté la semaine dernière : argus sur lavande.

Et puis ça m'a donné envie de faire de la vidéo... en fait non, ça fait pas mal de temps que j'ai envie de tester la vidéo, mais la macro m'a aidé à vraiment tester ça. J'ai d'ailleurs monté une première vidéo : Toilette matinale. Et j'en ai une 2ème en cours de préparation sur un papillon que j'ai tourné samedi dernier :)

Et si vous voulez me suivre de manière plus régulière, il suffit de suivre mon blog :D
"C'est en forgeant qu'on devient forgeron, mais ça ne sert à rien en photographie". (Moi)
Nouveau site : http://www.raphaelzerr.com/

Xylopicron
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 1016
Inscription : mar. 17 mars 2009, 09:10
Contact :

Re: Histoire de sortir un peu du sommeil mégapixellien

#3 Message par Xylopicron » mar. 30 juin 2015, 00:03

Sympa ton argus.
La vidéo est vraiment bien faite ; je ne m'y suis pas encore mis sérieusement de mon côté (peur que ce soit l'usine à gaz)
5DMKIII + optiques de 16 à 400 mm
Nos déjections qui appartiennent à un cycle ont plus de valeur que l'argent qui n'existe pas. Seul nos conceptions ou peut être une activité cérébrale de notre cerveau formaté donne une pseudo-valeur à l'argent.
Ce qui est éphémère et recyclable à une valeur aussi paradoxal que cela puisse être.

Celui qui aime l'argent n'est pas rassasié par l'argent, et celui qui aime les richesses n'en profite pas. C'est encore là une vanité.
(L'Ecclésiaste)

Avatar de l’utilisateur
Hellbor
Modérateur
Modérateur
Messages : 2432
Inscription : sam. 14 mars 2009, 12:09
Localisation : à côté de Montbéliard (25)
Contact :

Re: Histoire de sortir un peu du sommeil mégapixellien

#4 Message par Hellbor » ven. 03 juil. 2015, 19:50

Merci Xylo.

J'aimerais revenir sur le tien de papillon... tu nous informes que tu n'as pas pu fermer plus parce que tu étais à main levée, mais pourquoi ?

J'ai même lu quelquefois qu'en macro, c'est f/8 ouverture max ! Je trouve ça bizarre en fait.

Certes, si on souhaite photographier une espèce de manière totalement, ou au moins un maximum dans la zone de netteté, mais je vois ça plutôt comme une démarche de "biologiste". Or je me place plutôt du côté de la photographie, d'un faiseur d'images... et dans ce sens, ma recherche est principalement l'esthétisme de l'image finale, et donc passe souvent (mais pas forcément systématiquement non plus) par une grande ouverture. Exemple concret ici avec ma "tête d'écureuil".

Je m'égare ou pas ? :)
"C'est en forgeant qu'on devient forgeron, mais ça ne sert à rien en photographie". (Moi)
Nouveau site : http://www.raphaelzerr.com/

gothamdude
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 1020
Inscription : mer. 18 mars 2009, 20:31
Contact :

Re: Histoire de sortir un peu du sommeil mégapixellien

#5 Message par gothamdude » sam. 04 juil. 2015, 08:24

Main levée --> vibrations --> pas fermé pour éviter flou de bougé, non?

Avatar de l’utilisateur
Hellbor
Modérateur
Modérateur
Messages : 2432
Inscription : sam. 14 mars 2009, 12:09
Localisation : à côté de Montbéliard (25)
Contact :

Re: Histoire de sortir un peu du sommeil mégapixellien

#6 Message par Hellbor » sam. 04 juil. 2015, 08:44

Ça oui on est d'accord, mais pourquoi vouloir fermer ?
"C'est en forgeant qu'on devient forgeron, mais ça ne sert à rien en photographie". (Moi)
Nouveau site : http://www.raphaelzerr.com/

gothamdude
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 1020
Inscription : mer. 18 mars 2009, 20:31
Contact :

Re: Histoire de sortir un peu du sommeil mégapixellien

#7 Message par gothamdude » sam. 04 juil. 2015, 11:07

Aaaah! Bah j'en sais rien, moi et la macro... :defonce-adds:

Xylopicron
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 1016
Inscription : mar. 17 mars 2009, 09:10
Contact :

Re: Histoire de sortir un peu du sommeil mégapixellien

#8 Message par Xylopicron » sam. 04 juil. 2015, 15:13

Ben ça dépend du fond de la taille du sujet, de l'orientation du sujet etc.
En l'occurrence pour le papillon dans cette position qui en plus n'est pas totalement pour les yeux et les ailes si il y a des couleur ou des motifs sur les ailes.
Les antennes à la rigueur ce n'est pas trop grave.
Dans les bouquin d'identification tout est net voir même parfois fait au flash.
Le critère beauté est vraiment un formatage en rapport à ce qu'on nous a dit ou imposé comme beau.
Ce n'est en plus pas la seule démarche de la photographie à mon sens.
En fait il n'y pas une seule et unique façon de photographier un sujet et heureusement sinon je laisse tomber cette "passion" tout comme en musique il n'y a pas la même façon de jouer quand bien même un artiste veut rejouer de la même façon il y aura toujours des différences aussi minimes soit elles.
Il y a des moments ou j'ai envie de fermer d'autres non que cela soit justifié ou non pour résumer.
5DMKIII + optiques de 16 à 400 mm
Nos déjections qui appartiennent à un cycle ont plus de valeur que l'argent qui n'existe pas. Seul nos conceptions ou peut être une activité cérébrale de notre cerveau formaté donne une pseudo-valeur à l'argent.
Ce qui est éphémère et recyclable à une valeur aussi paradoxal que cela puisse être.

Celui qui aime l'argent n'est pas rassasié par l'argent, et celui qui aime les richesses n'en profite pas. C'est encore là une vanité.
(L'Ecclésiaste)

Xylopicron
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 1016
Inscription : mar. 17 mars 2009, 09:10
Contact :

Re: Histoire de sortir un peu du sommeil mégapixellien

#9 Message par Xylopicron » sam. 04 juil. 2015, 15:21

Je me rends compte de ce formatage c'est qu'on dit si l'oeil n'est pas c'est raté ben non ce n'est pas sytématique.
Si on veut le motif des ailes ce n'est pas raté sauf pour ceux qui veulent gagner un concours photos où ce critère est "injustement" mis en avant peut être (enfin j'imagine)

En fait le fait de flouter ici me permet de réduire netteté l'arrière plan que j'ai jugé dans ce cas comme un risque à la bonne lecture de la photo.
Les nervures et les contours des feuilles auraient été trop nets.
Et aussi il n'y a pas assez de différence d'échelle entre les surface des "cellules" créées par les nervures des feuilles et celles des ailes de l'insecte.
ou encore de contraste entre les texture aussi pour justifier sur l'instant une grande profondeur de champ.
5DMKIII + optiques de 16 à 400 mm
Nos déjections qui appartiennent à un cycle ont plus de valeur que l'argent qui n'existe pas. Seul nos conceptions ou peut être une activité cérébrale de notre cerveau formaté donne une pseudo-valeur à l'argent.
Ce qui est éphémère et recyclable à une valeur aussi paradoxal que cela puisse être.

Celui qui aime l'argent n'est pas rassasié par l'argent, et celui qui aime les richesses n'en profite pas. C'est encore là une vanité.
(L'Ecclésiaste)

Répondre