L’apocalypse photographique ?

Le forum "bistrot" pour parler de tout et de rien, dans le respect de la Charte bien sûr.
Message
Auteur
Avatar de l’utilisateur
Coq
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 3617
Inscription : lun. 16 mars 2009, 23:12
Localisation : Face à la Sainte Victoire :-)
Contact :

L’apocalypse photographique ?

#1 Message par Coq » lun. 26 nov. 2012, 10:17

J'hésite à poster ça dans la section "Discussion sur la photographie"... :think: Bon, je le mets donc dans "Discussions générales".

Les 10 erreurs photographiques annoncant l’apocalypse !

Disons qu'il a exprimé en 10 points pas mal de choses que je partage :mrgreen: :handgestures-thumbup: sauf la fin du monde. Ça ça m’enquiquinerait sérieusement avec tout ce qu'il reste à voir ! :evil:
Un matériel formidable : des yeux pour voir et un doigt pour déclencher

Vinh
Newbie
Messages : 14
Inscription : jeu. 11 juin 2009, 20:19

Re: L’apocalypse photographique ?

#2 Message par Vinh » lun. 26 nov. 2012, 12:18

C'est un article qui est dans l'ère du temps , le numerique a bousculé pas mal de choses, et effectivement il faudrait s'interroger voire s'inquieter de certaines pratiques sur le terrain.
(les smartphones et autres reseaux dits "sociaux" arrangent encore moins les choses)

en tout cas merci pour cet article enrichissant

vdragon76
Tchatcheur
Tchatcheur
Messages : 929
Inscription : mar. 12 mai 2009, 00:22
Contact :

Re: L’apocalypse photographique ?

#3 Message par vdragon76 » lun. 26 nov. 2012, 15:20

Il a absolument raison! En fait, j'aurais tendance à ajouter quelques points supplémentaires!

V.
Mieux vaut passer pour un con auprès de quelques uns en se taisant plutôt que de démontrer à tout le monde qu'on en est un en l'ouvrant.

Avatar de l’utilisateur
Coq
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 3617
Inscription : lun. 16 mars 2009, 23:12
Localisation : Face à la Sainte Victoire :-)
Contact :

Re: L’apocalypse photographique ?

#4 Message par Coq » lun. 26 nov. 2012, 17:16

Dis toujours. Je n'avais pas constaté et songé à tous les points qu'il cite mais je retrouverai peut-être certaines remarques que je me suis faites dans ce qui te vient à l'esprit ;)

En synthèse de mon avis :
  1. La désaturation partielle, je l'ai rarement vue appliquée de façon réellement opportune. En fait je n'ai pas d'exemple en tête, si ce n'est la classique des taxis New-Yorkais mais qu'on a trop vue.
  2. Pour le HDR je crois en avoir déjà parlé ici :P
  3. Le site avec de la musique, si ce n'est le site d'un musicien ou un site promotionnel où la musique a toute sa place, je partage totalement. Libre à moi d'écouter Sigur Rós en regardant mes photos d'Islande :P Et qu'est-ce que c'est lourd quand elle se lance par défaut dans un onglet qu'on a ouvert en arrière-plan parmi d'autres :evil:
  4. Immortaliser un moment, un rêve, une pensée... L'exercice est on ne peut plus difficile. Certains le touchent du doigt. Certains.
  5. Les titres sans intérêt... J'espère ne pas être tombé dedans :defonce-adds: en tâchant parfois un message à une image et en leur donnant à chaque fois un titre court mais parlant.
  6. L'absence de tri c'est tout simplement rédhibitoire. Il nous est arrivé à plusieurs reprises ici de faire cette remarque à des personnes proposant leurs photos. Trop de photos proposées = aucune vue.
  7. La course au matériel, même si ça s'améliore, c'est pas encore ça :mrgreen: Montier a encore suscité des vocations cette année :lol: Par contre, vouloir en changer quand on sent qu'il nous bride dans ce qu'on veut faire, alors oui, et on en a eu plus d'un exemple par ici.
  8. Le vouloir être professionnel je n'avais pas encore relevé.
  9. Pour ce qui est de porter tout son matos dans les salons et les expositions j'ai encore fait la remarque cette année à Montier quand j'avais les mains dans les poches. C'est beau tous ces 500 qui prennent l'air dans les expositions, bien visibles :roll:
  10. La retouche... Vaste débat. Je suis partisan du moins possible et du travail à la prise de vue. Maintenant que je participe à un club photo je me rends compte des dérives. La dernière fois une photo avec plein de gens sur une crête de sable repartait avec comme critique : il ne faut garder que les deux personnes qui sont à tel endroit, tous les autres vire-les sous Photoshop :shock:
Plus largement j'ai le sentiment que derrière ça certains manquent de clarté quant à leur ambition vis-à-vis de leurs photos :think: Peut-être faudrait-il demander à ceux qui postent des photos leur ambition, le niveau de critique qu'ils attendent... Tout le monde ne cherche pas à faire une exposition dans les plus grands salons, ce qui remet les choses en perspective. C'est également à rapprocher de la courbe de progression qu'on a vue passer à quelques reprises par ici.

J'ajouterai que faire son auto-critique, ça porte à la fois sur ses images lors de la sélection voire du traitement, mais ça porte aussi sur tout ce qui gravite autour.

Sur ce, c'est justement l'heure d'aller faire le jury photo 8-)
Un matériel formidable : des yeux pour voir et un doigt pour déclencher

Frigobox
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 1609
Inscription : sam. 14 mars 2009, 18:15

Re: L’apocalypse photographique ?

#5 Message par Frigobox » lun. 26 nov. 2012, 20:09

C'est très moyen ... Heureusement c'est tourné avec humour ...

Comme pour tout ... Aucune technique ne me derange en particulier pour autant que ce soit bien fait ...

ziv
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 1339
Inscription : mar. 17 mars 2009, 01:02
Localisation : Paris
Contact :

Re: L’apocalypse photographique ?

#6 Message par ziv » mer. 28 nov. 2012, 22:29

Mon avis sur ces techniques :
1) désaturation sélective : elle peut être utile pour mettre en valeur un sujet pas forcément évident à la lecture d'une photo, de la même manière qu'on utiliserait la mise au point ou la composition
2) Le HDR abusif : technique difficile, j'ai rarement pu en tirer des clichés "naturels" mais cependant "améliorés"
3) Un site photo avec de la musique : rédhibitoire, je le quitte tout de suite !
4) Instants, moments, mémoires et rêves : pas d'avis là dessus...
5) Titres de photos « Artistiques » : si le titre est niais, ça peut gâcher la photo. Il vaut mieux un titre explicite ou, au contraire, décalé
6) Ne pas faire de tri : négligence impardonnable !
7) Plus de matériel : il y a une série de vidéos sur le net où le présentateur donne un appareil "pourri" à des photographes "pro". Le résultat est parfois très étonnant. Comme quoi, la talent n'est pas dans l'équipement !
8) paraitre "pro" : chacun son métier !
9) Porter votre plus beau matériel dans les salons : l'exemple le plus amusant à Montier cette année est celui d'un mec en treillis, gros sac à dos, gros reflex à l'épaule + flash et... poussant un landau !
10) La retouche numérique indispensable : pour moi, elle l'est pour parfaire sa vision de la photo (couleurs, contrastes, cadrage...). Qui s'imagine, par exemple dans un autre domaine, qu'un enregistrement audio est diffusé brut ? Mais effectivement, le potentiel doit être là initialement.
Ziv
6D+5D+17-40 f/4L+50 f/1.8+70-200 f/4L IS+15mm Fisheye Sigma+580 EX II

Avatar de l’utilisateur
Coq
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 3617
Inscription : lun. 16 mars 2009, 23:12
Localisation : Face à la Sainte Victoire :-)
Contact :

Re: L’apocalypse photographique ?

#7 Message par Coq » mer. 28 nov. 2012, 22:44

ziv a écrit :2) Le HDR abusif : technique difficile, j'ai rarement pu en tirer des clichés "naturels" mais cependant "améliorés"
Arwen nous en avait donné un très bon exemple. Je me souviens d'une cour intérieure avec beaucoup de soleil et un ciel d'un bleu superbe. Le rendu était totalement naturel mais elle avait dû utiliser le HDR pour récupérer le ciel et les ombres sous les galeries. Il avait fallu qu'elle le dise de façon tout à fait spontanée pour qu'on le sache :)

Un peu de recherche et… la voici !

Je tâche en ce moment de prendre en main un outil (sous Linux) pour faire ça car en paysage ça peut être très utile, même en complément d'un filtre neutre dégradé. J'ai une photo du Verdon au matin inexploitable en l'état car le capteur n'a pas pu en une seule prise récupérer toute la dynamique de l'image :?
ziv a écrit :10) La retouche numérique indispensable : pour moi, elle l'est pour parfaire sa vision de la photo (couleurs, contrastes, cadrage...). Qui s'imagine, par exemple dans un autre domaine, qu'un enregistrement audio est diffusé brut ? Mais effectivement, le potentiel doit être là initialement.
La retouche, qu'elle soit numérique ou argentique, est nécessaire du simple fait que le support utilisé, sauf pour de la diapo, n'est pas présentable en l'état. Tout est question de dosage.
Un matériel formidable : des yeux pour voir et un doigt pour déclencher

Répondre