les astuces de la chimie

Pour les adeptes de la chimie.
Répondre
Message
Auteur
Gitta
Membre
Membre
Messages : 59
Inscription : dim. 19 avr. 2009, 15:25

les astuces de la chimie

#1 Message par Gitta » lun. 24 janv. 2011, 16:40

Bonjour à toutes et tous, ;)

j'ai donc développé seule ma première pellicule, contente parce que j'ai eu plaisir à le faire, pas très contente parce que la pellicule me paraît "laiteuse". J'ai essayé de tirer, mais au-delà de 3 sec d 'exposition, tout est noir...... oh désespoir...

Pense avoir utilisé un bain trop chaud (24°) pour le révélateur Kodak Professional D-76 (poudre) 1+9 pour un litre et par conséquent un temps trop long: 8 minutes.

Ma Question 1 : Faut-il QUE du FILM KOKAK pour de bons résultats? (ma pellicule était une Ilford HP5 400 Asa)
Question 1b : ou trouver des informations quant aux durées/pellicule. Chez Kodak, ils ne parlent que des films Kodak.
Maintenant, pour le tirage :
Question 2 : Peut-on allumer la lumière sur les bacs de la chimie, ou faut-il tout faire avec une lumière inactinique?
( évidemment, sans les tirages dedans..)
Question 3 : Peut-on ré-utiliser le révélateur en l'ayant mis en bouteille accordéon? Idem Fixateur?
Toutes ces questions peuvent vous paraître complètement idiotes, je m'en excuse, mais pour une toute débutante, ce n'est pas facile de se trouver seule au labo..... Merci! :merci-adds:

Gitta
Membre
Membre
Messages : 59
Inscription : dim. 19 avr. 2009, 15:25

Re: les astuces de la chimie

#2 Message par Gitta » lun. 24 janv. 2011, 16:50

je viens de trouver les temps de développement du D76 pour tous les films.... ceci dit, mon bain était quand même trop chaud (24°)..faudrait chausser les lunettes.. pour 8 min. Ils préconisent 7.5 min à 20° en STOCK???? est-ce comme j'ai fait, 1 + 9 ?

Gitta
Membre
Membre
Messages : 59
Inscription : dim. 19 avr. 2009, 15:25

Re: les astuces de la chimie

#3 Message par Gitta » lun. 24 janv. 2011, 17:07

oh là là... je me suis trompée.. les 1+9 c'était pour le révélateur papier (Téténal Eucobrom en liquide).
Pour développer la pellicule, j'ai mis 70 grs de D-76 et 300 ml d'eau, pensant que j'obtiendrai 3.8 litres en ajoutant la totalité du paquet (me suis fiée au dessin) .

vdragon76
Tchatcheur
Tchatcheur
Messages : 929
Inscription : mar. 12 mai 2009, 00:22
Contact :

Re: les astuces de la chimie

#4 Message par vdragon76 » lun. 24 janv. 2011, 17:16

Bon, stop, je vais tout relire avant de répondre, ça fait beaucoup d'informations en peu de temps, tout ça... :-)
Mieux vaut passer pour un con auprès de quelques uns en se taisant plutôt que de démontrer à tout le monde qu'on en est un en l'ouvrant.

Avatar de l’utilisateur
Ju bil
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Messages : 1995
Inscription : lun. 16 mars 2009, 18:02
Localisation : Brax
Contact :

Re: les astuces de la chimie

#5 Message par Ju bil » lun. 24 janv. 2011, 17:19

Alors 1+9 pour du D76 poudre ça me semble beaucoup, mais procédons par ordre. D'abord c'est bien de se lancer, donc bravo.
[edit]pour du dev papier c'est déja plus normal

Gitta a écrit :Pense avoir utilisé un bain trop chaud (24°) pour le révélateur Kodak Professional D-76 (poudre) 1+9 pour un litre et par conséquent un temps trop long: 8 minutes.


Ma Question 1 : Faut-il QUE du FILM KOKAK pour de bons résultats? (ma pellicule était une Ilford HP5 400 Asa)
Question 1b : ou trouver des informations quant aux durées/pellicule. Chez Kodak, ils ne parlent que des films Kodak.
Maintenant, pour le tirage :

Le D76 est un grand classique qui s'utilise avec à peu près n'importe quel film, tu trouve les temps et les dissolutions conseillés sur les spécifications des films, il y a aussi des correction en fonction de la température.
Dans ton cas sur le site de Ilford tu devrais trouver ce qu'il te faut. y compris les correction de temps en fonction de la température.

sur ce PDF page 5

Si tu as besoin d'aide pour lire les abaques, demande ici, je tenterai de faire un petit explicatif.

Question 2 : Peut-on allumer la lumière sur les bacs de la chimie, ou faut-il tout faire avec une lumière inactinique?
( évidemment, sans les tirages dedans..)


Heu faut pas mélanger, tu parle de tirage la plus de développement des film? Les films c'est toujours dans le noir, bien sur tu peux allumer une fois que le film est dans la cuve étanche.
Au tirage pour le papier, le traitement doit se faire en lumière inactinique, mais la chimie supporte la lumière, tu peux allumer entre 2 tirages.

Question 3 : Peut-on ré-utiliser le révélateur en l'ayant mis en bouteille accordéon? Idem Fixateur?
Toutes ces questions peuvent vous paraître complètement idiotes, je m'en excuse, mais pour une toute débutante, ce n'est pas facile de se trouver seule au labo..... Merci! :merci-adds:


Il n'y a pas de questions idiotes, au plus ce sont des question d'ignorant ce qui est moins grave.
Poser une question quand on en connait la réponse est d'ailleurs moins une question d'ignorant, par contre ça devient plus une question idiote :lol: :wink:

Les révélateur, il y plusieurs écoles, pour les films je travail à bain perdu (je ne réutilise pas). Le fixateur je réutilise tant que le temps de fixage ne deviens pas trop important, si il approche du double du temps d'origine il est usé, donc au rebut. on peut facilement tester un fixateur en plaçant une amorce de film dedans, il doit devenir transparent en quelques minutes.

Pour la chimie papier diluée la conservation n'est pas bonne, je ne réutilise donc pas.
Dernière modification par Ju bil le lun. 24 janv. 2011, 17:24, modifié 1 fois.
Pour un N&B de qualité exigez une image latente!

Apprenti restaurateur
- Icarex
- Rolleicord IV
- Isolette I
- FOCAsport II
- Zorki 6

vdragon76
Tchatcheur
Tchatcheur
Messages : 929
Inscription : mar. 12 mai 2009, 00:22
Contact :

Re: les astuces de la chimie

#6 Message par vdragon76 » lun. 24 janv. 2011, 17:22

Bon, un film "laiteux" c'est parce qu'il n'a pas été fixé suffisamment. 5il y a d'autres raisons, mais c'est la plus probable). Donc, on re-fixe (10 minutes) et on relave (5x5 minutes) le tout à 20 degrés. Celsius bien sur! :-)

le D76 Kodak et l'ID11 chez Ilford, ce sont les mêmes temps et temperatures. Base toi sur l'un ou l'autre.

Developpe autant que possible à 20° , ou utilise les abaque de changement de temperature (Voire http://www.ilfordphoto.com/Webfiles/2006210204272065.pdf et http://www.ilfordphoto.com/Webfiles/2006210208211880.pdf
Mieux vaut passer pour un con auprès de quelques uns en se taisant plutôt que de démontrer à tout le monde qu'on en est un en l'ouvrant.

vdragon76
Tchatcheur
Tchatcheur
Messages : 929
Inscription : mar. 12 mai 2009, 00:22
Contact :

Re: les astuces de la chimie

#7 Message par vdragon76 » lun. 24 janv. 2011, 17:26

Bon, si tu as une image (meme avec film laiteux) sur ton negatif, il y a une chance de sauver un peu les choses. Est-ce le cas? Une sur-dilution avec une temperature trop élevée, en utilisant le facteur "chance", il y a peut-être moyen d'en faire quelque chose...

V.
Mieux vaut passer pour un con auprès de quelques uns en se taisant plutôt que de démontrer à tout le monde qu'on en est un en l'ouvrant.

Stokes
Membre
Membre
Messages : 140
Inscription : ven. 05 juin 2009, 22:55
Localisation : Norfolk VA

Re: les astuces de la chimie

#8 Message par Stokes » lun. 24 janv. 2011, 19:58

Gitta a écrit :Pense avoir utilisé un bain trop chaud (24°) pour le révélateur Kodak Professional D-76 (poudre) 1+9 pour un litre et par conséquent un temps trop long: 8 minutes.

Ma Question 1 : Faut-il QUE du FILM KOKAK pour de bons résultats? (ma pellicule était une Ilford HP5 400 Asa)
Question 1b : ou trouver des informations quant aux durées/pellicule. Chez Kodak, ils ne parlent que des films Kodak.

Pour les temps de dev, http://www.digitaltruth.com/devchart.php peut servir ainsi que http://www.bw-reeltime.com/. Ça donne une bonne idée pour commencer.

ibraz
Tchatcheur
Tchatcheur
Messages : 711
Inscription : mer. 27 mai 2009, 21:59
Localisation : Québec

Re: les astuces de la chimie

#9 Message par ibraz » lun. 24 janv. 2011, 20:13

Des temps de 3s avec des images entièrement noires, ça fait court quand même.
Tu as essayé de fermer un peu le diaphragme?
Mon temps de base pour les tirages de lecture est de 10s à F/8 à grade 2.5 sur du papier RC multigrade Ilford, normalement, quoi qu'il arrive, même si le film est très sur-développé, tu devrais quad même avoir une image sur le papier avec ces paraètres là.
@+!

Gitta
Membre
Membre
Messages : 59
Inscription : dim. 19 avr. 2009, 15:25

Re: les astuces de la chimie

#10 Message par Gitta » lun. 24 janv. 2011, 22:10

Merci beaucoup pour vos commentaires. Retournerai au labo demain avec des idées un peu plus claires déjà. Pour la pellicules "laiteuse", il se pourrait aussi qu' il y ait eu un "couac" à la prise de vue", mais je crois plutôt à un mauvais développement.
Bonne soirée,
Gitta

ibraz
Tchatcheur
Tchatcheur
Messages : 711
Inscription : mer. 27 mai 2009, 21:59
Localisation : Québec

Re: les astuces de la chimie

#11 Message par ibraz » lun. 24 janv. 2011, 22:14

La pellicule laiteuse, ça peut venir d'un fixage insuffisant aussi, à ta place, j'essaierais de repasser par la case fixateur pour voir.

Gitta
Membre
Membre
Messages : 59
Inscription : dim. 19 avr. 2009, 15:25

Re: les astuces de la chimie

#12 Message par Gitta » mar. 25 janv. 2011, 11:12

bon, je vais donc suivre le conseil de VDRAGON et re-fixer 10 min, puis re-laver 5x5min (bien que la pellicule ait déjà été coupée en bandes ...)

Répondre