Quel matériel pour développer chez soi?

Pour les adeptes de la chimie.
Post Reply
Message
Author
Gitta
Membre
Membre
Posts: 59
Joined: Sun 19 Apr 2009, 15:25

Quel matériel pour développer chez soi?

#1 Post by Gitta » Mon 25 Oct 2010, 18:02

Bonjour,

j'ai commencé mon parcours photo "à l'envers" c-à-d par le numérique et aimerais me mettre à l'argentique ( il y a un Canon Eos 300 qui traîne à la maison et n'attend que ça..) Mais alors que faut-il comme matériel de base pour développer ses films et scanner ensuite ( suis trop habituée à les voir sur l'écran ). Viens de lire "argentquoi??" et je cherchais éventuellement la suite du sujet si bien expliqué. Est-ce qu'il y a un fil quelque part portant sur le développement?
Voilà, voilà, si quelqu'un veut bien se donner la peine et éclairer ma lanterne, MERCI BEAUCOUP! :romance-hearteyes:
Gitta
Nikon D40
Nikon D80

Coq
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Posts: 3617
Joined: Mon 16 Mar 2009, 23:12
Location: Face à la Sainte Victoire :-)
Contact:

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#2 Post by Coq » Mon 25 Oct 2010, 18:26

Si jamais tu es en région parisienne, je te conseille de faire un saut à la boutique Photostock, ils seront de bon conseil :handgestures-thumbup: En plus question tarifs tu peux y aller, ils sont très compétitifs.
Un matériel formidable : des yeux pour voir et un doigt pour déclencher

ibraz
Tchatcheur
Tchatcheur
Posts: 711
Joined: Wed 27 May 2009, 21:59
Location: Québec

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#3 Post by ibraz » Mon 25 Oct 2010, 18:29

Toutes les infos nécessaires
ICI.
Perso, je préfère les cuves Paterson aux AP qui fuient plus. les spires sont interchangeables entre les deux marques.
Et pour l'extracteur d'amorce, on peut s'en passer en écartant les lèvres de la cartouche puis en ouvrant complètement cette dernière pour récupérer l'axe avec le film, ça évitera par la même occasion d'éventuelles rayures dues à des poussières coincées à l'entrée de la cartouche.

vdragon76
Tchatcheur
Tchatcheur
Posts: 929
Joined: Tue 12 May 2009, 00:22
Contact:

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#4 Post by vdragon76 » Mon 25 Oct 2010, 23:34

Je ne suis pas fan des extracteurs d'amorce: plus on fera passer le film entre les joues d'une cartouche, plus on risquera les griffes.
Pour ma part, j'utilise un décapsuleur fixé sur une table: une cartouche s'ouvre comme une bouteille de bieère, finalement.

V.
Mieux vaut passer pour un con auprès de quelques uns en se taisant plutôt que de démontrer à tout le monde qu'on en est un en l'ouvrant.

Gitta
Membre
Membre
Posts: 59
Joined: Sun 19 Apr 2009, 15:25

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#5 Post by Gitta » Tue 26 Oct 2010, 09:22

:merci-adds: merci beaucoup pour vos réponses! Jai lu attentivement le lien "développement des films" très bien fait!
L'idée de scanner le film développé chez moi et de faire des retouches (redressement des lignes, recadrage etc) sur l'ordi avec P.S. est-elle saugrenue? Est-ce pas dans la ligne des "argentique-addicts"? Comme vous voyez, suis fille numérique mais désireuse d 'apprendre Merci de votre aide.
Gitta

vdragon76
Tchatcheur
Tchatcheur
Posts: 929
Joined: Tue 12 May 2009, 00:22
Contact:

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#6 Post by vdragon76 » Tue 26 Oct 2010, 09:59

Non. C'est la technique que j'emploie depuis quelques années. Seule condition (onéreuse): un bon scanner. Autant que possible un scanner dédié "film".
Pour le reste, avec du bon matériel, et un peu d'expérience, le résultat est excellent.

V.
Mieux vaut passer pour un con auprès de quelques uns en se taisant plutôt que de démontrer à tout le monde qu'on en est un en l'ouvrant.

Gitta
Membre
Membre
Posts: 59
Joined: Sun 19 Apr 2009, 15:25

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#7 Post by Gitta » Tue 26 Oct 2010, 11:37

Non. C'est la technique que j'emploie depuis quelques années. Seule condition (onéreuse): un bon scanner. Autant que possible un scanner dédié "film".


merci, Vdragon. Donc, à ce moment-là, je n'aurais besoin que de développer le film et pas nécessairement dans un local complètement noir?
Gitta

Ju bil
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Posts: 1996
Joined: Mon 16 Mar 2009, 18:02
Location: Brax
Contact:

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#8 Post by Ju bil » Tue 26 Oct 2010, 13:30

Si, quand même un peu de noir. A moins de procéder avec un manchon, le film doit être dans le noir complet jusqu'à son développement.

En fait dans le noir on décapsule la cartouche du film, on met le films sur une spire que l'on place alors sur son axe dans la cuve et que l'on referme.
La cuve refermé est étanche à la lumière, on peut alors allumer et procéder au développement proprement dis en lumière normale.

Pour le développement, la mise en spire est la seule opération nécessitant l'obscurité totale, le reste se fait en plein jour.

Ensuite le tirage traditionnel nécessite un peu plus d'équipement, et d'espace. C'est aussi assez long et un sacré travail d'apprentissage. Je pratique un peu, j'aime beaucoup ça, mais ce n'est pas indispensable pour profiter de ses négatifs si on choisit de passer par la case scanner; ce que je fais aussi.
Pour un N&B de qualité exigez une image latente!

Apprenti restaurateur
- Icarex
- Rolleicord IV
- Isolette I
- FOCAsport II
- Zorki 6

Fylt
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Posts: 3766
Joined: Tue 17 Mar 2009, 17:43

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#9 Post by Fylt » Wed 27 Oct 2010, 13:48

Ju bil wrote: ... si on choisit de passer par la case scanner ...
... on récupère des fichiers numériques :pasdebol-adds:


:dejadehors-adds:

Ju bil
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Posts: 1996
Joined: Mon 16 Mar 2009, 18:02
Location: Brax
Contact:

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#10 Post by Ju bil » Wed 27 Oct 2010, 14:05

Gitta je te présente Fylt, c'est un peu un boulet, mais on l'aime bien :mrgreen:

:lol:

Ju bil
Pour un N&B de qualité exigez une image latente!

Apprenti restaurateur
- Icarex
- Rolleicord IV
- Isolette I
- FOCAsport II
- Zorki 6

Fylt
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Posts: 3766
Joined: Tue 17 Mar 2009, 17:43

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#11 Post by Fylt » Thu 28 Oct 2010, 08:29

Ju bil wrote:Si, quand même un peu de noir. A moins de procéder avec un manchon, le film doit être dans le noir complet jusqu'à son développement.

En fait dans le noir on décapsule la cartouche du film, on met le films sur une spire que l'on place alors sur son axe dans la cuve et que l'on referme.
La cuve refermé est étanche à la lumière, on peut alors allumer et procéder au développement proprement dis en lumière normale.

Pour le développement, la mise en spire est la seule opération nécessitant l'obscurité totale, le reste se fait en plein jour.
Au fait, et en étant sérieux cette fois :defonce-adds: , comment fait-on pour conserver une température idéale avant de mettre les différents cocktails dans le shaker ? Parce que c´est quand même assez précis la température des différents révélateurs, fixeurs, etc. (dans les 20º C, selon les marques) :think:

Ju bil
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Posts: 1996
Joined: Mon 16 Mar 2009, 18:02
Location: Brax
Contact:

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#12 Post by Ju bil » Thu 28 Oct 2010, 09:13

Fylt wrote:Au fait, et en étant sérieux cette fois :defonce-adds: , comment fait-on pour conserver une température idéale avant de mettre les différents cocktails dans le shaker ? Parce que c´est quand même assez précis la température des différents révélateurs, fixeurs, etc. (dans les 20º C, selon les marques) :think:
J'ai répondu à coté ;)

Ju bil
Pour un N&B de qualité exigez une image latente!

Apprenti restaurateur
- Icarex
- Rolleicord IV
- Isolette I
- FOCAsport II
- Zorki 6

Fylt
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Posts: 3766
Joined: Tue 17 Mar 2009, 17:43

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#13 Post by Fylt » Thu 28 Oct 2010, 09:43

Ju bil wrote:On trouve facilement des abaques des fabricants de films pour ajuster la durée de révélation en fonction de la température du bain.
Ok. On peut donc jouer sur ce double paramètre : température et temps de bain. Pas besoin d´avoir une température précise, en fait (du moment que ça tourne autour des 20ºC) ; on fera durer ce bain plus ou moins selon la température de la mixture (thermomètre et chronomètre à l´appui) :think:

Me voilà instruit :D

Merci ;)

ps : je ne parle naturellement que de N&B ; je ne sais pas si faire de l´argentique couleur a encore de l´intérêt aujourd´hui (en dehors des inconditionnels de la méthode) :roll:

Ju bil
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Posts: 1996
Joined: Mon 16 Mar 2009, 18:02
Location: Brax
Contact:

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#14 Post by Ju bil » Thu 28 Oct 2010, 10:40

Fylt wrote:
Ju bil wrote:On trouve facilement des abaques des fabricants de films pour ajuster la durée de révélation en fonction de la température du bain.
Ok. On peut donc jouer sur ce double paramètre : température et temps de bain. Pas besoin d´avoir une température précise, en fait (du moment que ça tourne autour des 20ºC) ; on fera durer ce bain plus ou moins selon la température de la mixture (thermomètre et chronomètre à l´appui) :think:

Me voilà instruit :D

Merci ;)

ps : je ne parle naturellement que de N&B ; je ne sais pas si faire de l´argentique couleur a encore de l´intérêt aujourd´hui (en dehors des inconditionnels de la méthode) :roll:
Avec plaisir.

La couleur en argentique à aussi ses spécificitées. En projection la comparaison est humiliante pour le numérique et un bon vieux Nikon F :romance-hearteyes: permet des projection à faire envoyer n'importe quel digital à la benne (la faute au vidéoprojo).

La couleur en négatif dispose aussi de certains atouts, j'ai fait des photos au mariage d'un cousin d'Aurélie, la mariée, une charmante Sénégalaise en robe blanche, un cauchemer d'exposition, à fait exploser la dynamique du capteur Fuji du photographe. Ma portra 160VC à parfaitement encaissé. Quand elle a vu mes photos, le premier commentaire de la mariée à été : "on voit les broderies de ma robe!".

Mais on peut aussi bien te retourner te question : je ne sais pas si faire du digital couleur a de l´intérêt aujourd´hui (en dehors des inconditionnels de la méthode) :roll: héhé ;)

Ju bil
Pour un N&B de qualité exigez une image latente!

Apprenti restaurateur
- Icarex
- Rolleicord IV
- Isolette I
- FOCAsport II
- Zorki 6

Coq
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Posts: 3617
Joined: Mon 16 Mar 2009, 23:12
Location: Face à la Sainte Victoire :-)
Contact:

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#15 Post by Coq » Fri 21 Jan 2011, 01:06

Bon ben ça y est, c'est cuit pour moi. Ce soir j'ai développé ma première pellicule 135 et ma première pellicule 120 :mrgreen:

Foutu je suis !

(Qui a dit que j'avais tout pour le faire depuis presque un an ? Qui ?)
Un matériel formidable : des yeux pour voir et un doigt pour déclencher

ibraz
Tchatcheur
Tchatcheur
Posts: 711
Joined: Wed 27 May 2009, 21:59
Location: Québec

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#16 Post by ibraz » Fri 21 Jan 2011, 08:55

Achète un agrandisseur et du papier :twisted:

Coq
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Posts: 3617
Joined: Mon 16 Mar 2009, 23:12
Location: Face à la Sainte Victoire :-)
Contact:

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#17 Post by Coq » Fri 21 Jan 2011, 09:09

Je n'ai ni la place ni une pièce noire... Du moins pour le moment :P
Un matériel formidable : des yeux pour voir et un doigt pour déclencher

Ju bil
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Posts: 1996
Joined: Mon 16 Mar 2009, 18:02
Location: Brax
Contact:

Re: Quel matériel pour développer chez soi?

#18 Post by Ju bil » Fri 21 Jan 2011, 09:39

Le noir ça fait assez facillement, par contre la place, c'est plus délicat, j'en sais quelque chose.

En tout cas, bienvenue au club.

Ju bil
Pour un N&B de qualité exigez une image latente!

Apprenti restaurateur
- Icarex
- Rolleicord IV
- Isolette I
- FOCAsport II
- Zorki 6

Post Reply