Le nouveau forum des Megapixelliens



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Ven 20 Aoû 2010, 20:28 
Hors-ligne
Newbie

Inscrit le: Mer 01 Avr 2009, 20:03
Messages: 47
Je relis l'ouvrage National géographic ancienne edition.
http://www.amazon.fr/Guide-pratique-pho ... 2845820321
Comme je ne suis pas tout à fait expert et encore moins un vieux de la vieille en matière de photos je me suis demandé si, comme auparavant, lorsqu'on reglait l'appareil sur par ex 100 ISO alors qu'on utilisait un 400 ISO, il existait un paliatif moderne à cette méthode desormais impossible en numérique ?

A priori je ne vois rien mais je demande qd meme.
Merci pour vos lumières.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Ven 20 Aoû 2010, 20:55 
Hors-ligne
Membre Actif
Membre Actif

Inscrit le: Sam 14 Mar 2009, 22:07
Messages: 411
Localisation: 94
Salut Daddylulu,

eh bien il existe un moyen, c'est la correction d'exposition, qui doit exister sur la majorité boitiers.

Dino


Dernière édition par dino94 le Mer 25 Aoû 2010, 11:25, édité 1 fois au total.

Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Mer 25 Aoû 2010, 07:54 
Hors-ligne
Newbie

Inscrit le: Mer 01 Avr 2009, 20:03
Messages: 47
Tu veux dire en modifiant l'ouverture ? Parce que ce n'est pas vraiment equivalent vu que cette opération existait deja avant.

Donc à priori rien ne remplacerait cette opération "mécanique" d'antan.

Merci


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Mer 25 Aoû 2010, 08:37 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème

Inscrit le: Mer 18 Mar 2009, 20:31
Messages: 1020
Eh bien non, puisqu'il n'y a plus rien de "mécanique" dans la prise de la photo (à part le déplacement du miroir) ;)

_________________
http://rez-photography.com


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Mer 25 Aoû 2010, 11:14 
Hors-ligne
Membre Actif
Membre Actif

Inscrit le: Sam 14 Mar 2009, 22:07
Messages: 411
Localisation: 94
daddylulu a écrit:
Tu veux dire en modifiant l'ouverture ? Parce que ce n'est pas vraiment equivalent vu que cette opération existait deja avant.

Donc à priori rien ne remplacerait cette opération "mécanique" d'antan.

Merci

non, ce n'est pas ça du tout.
La correction d'expo, permet de sur ou sous-exposer ton image à la prise de vue.

En argentique, quand tu passais de 400 à 100 iso, tu ne faisais que sous-exposer ton film de 2 IL.
Mais en général, en argentique on augmentait les iso plus qu'on ne les descendait, pour "gagner" un peut de sensibilité en faible éclairement, ensuite il fallait compenser au développement pour avoir une image correct.
Sinon on se servait aussi de cette méthode pour faire de la correction d'exposition, quand le boitier n'était pas équipé de cette fonction


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Mer 25 Aoû 2010, 12:17 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème

Inscrit le: Dim 09 Aoû 2009, 17:40
Messages: 1632
Au final, oui, tu changes l'ouverture et/ou la vitesse pour sous-exposer ou sur-exposer.
Que ça soit un négatif ou un capteur... c'est pareil.

Après mentir sur le nombre ISO d'un film c'est effectivement équivalent à caler une correxion d'expo à 1 ou 2 IL sur le boitier.
(qui va modifier l'interprétation du posemètre et donc changer l'ouverture et/ou la vitesse selon le mode)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Mer 25 Aoû 2010, 13:42 
Hors-ligne
Membre Actif
Membre Actif

Inscrit le: Sam 14 Mar 2009, 22:07
Messages: 411
Localisation: 94
Zaphod a écrit:
Au final, oui, tu changes l'ouverture et/ou la vitesse pour sous-exposer ou sur-exposer.
Que ça soit un négatif ou un capteur... c'est pareil.......

En mode manuel seulement, sinon, dans les autres modes, le changement d'un des paramètre entraine automatiquement une modification de compensation de l'autre.


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Mer 25 Aoû 2010, 16:00 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun 16 Mar 2009, 18:02
Messages: 1995
Localisation: Brax
gothamdude a écrit:
Eh bien non, puisqu'il n'y a plus rien de "mécanique" dans la prise de la photo (à part le déplacement du miroir) ;)


Ho ben quand même, l'obturateur, le mirroir, l'alignement et le guidage des lentilles, la baïonnette... Tout ça c'est de la mécanique; de précision même. :wink: :lol:

_________________
Pour un N&B de qualité exigez une image latente!

Apprenti restaurateur
- Icarex
- Rolleicord IV
- Isolette I
- FOCAsport II
- Zorki 6


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Mer 25 Aoû 2010, 16:14 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun 16 Mar 2009, 18:02
Messages: 1995
Localisation: Brax
dino94 a écrit:
Zaphod a écrit:
Au final, oui, tu changes l'ouverture et/ou la vitesse pour sous-exposer ou sur-exposer.
Que ça soit un négatif ou un capteur... c'est pareil.......

En mode manuel seulement, sinon, dans les autres modes, le changement d'un des paramètre entraine automatiquement une modification de compensation de l'autre.


En manuel en priorité vitesse ou diaf, en mode programme, la compensation d'exposition, (ou à l'ancienne la modification du réglage de la sensibilitée du film) ça décalle aussi la ligne de programme, donc l'ouverture ou la vitesse selon celui qui est libre, vers une sur ou une sous exposition. Heureusement c'est à ça que ça sert :wink: .

NB : sur pas mal d'appareil électromécanique des années 70-80, c'était la même molette qui gérait ces 2 aspect des choses. En fait "tromper" le boitier sur la sensibilité du film, ou faire une compensation d'exposition, c'est strictement la même chose. Les 2 réglages se faisait sur le même curseur et décaller de +1IL ou tromper le boitier en mettant 100 iso pour un film 200iso c'est strictement le même réglage.

Ju bil

_________________
Pour un N&B de qualité exigez une image latente!

Apprenti restaurateur
- Icarex
- Rolleicord IV
- Isolette I
- FOCAsport II
- Zorki 6


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Mer 25 Aoû 2010, 16:17 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème

Inscrit le: Dim 09 Aoû 2009, 17:40
Messages: 1632
dino94 a écrit:
Zaphod a écrit:
Au final, oui, tu changes l'ouverture et/ou la vitesse pour sous-exposer ou sur-exposer.
Que ça soit un négatif ou un capteur... c'est pareil.......

En mode manuel seulement, sinon, dans les autres modes, le changement d'un des paramètre entraine automatiquement une modification de compensation de l'autre.

Oui mais justement c'est là que la compensation d'expo intervient.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Mer 25 Aoû 2010, 19:48 
Hors-ligne
Newbie

Inscrit le: Mer 01 Avr 2009, 20:03
Messages: 47
Merci Ju Bil c'est ce que je voulais savoir, en fait le résultat etait le même quoi.

Je vais ma pencher sur la compensation d'exposition. J'ai un C4000z pour l'instant et j'ignore encore pas mal de chose. J'imagine que le posemètre sur les APN n'est en focntion que dans les modes priorité, hors je ne photographie qu'en manuel. Ou bien je me trompe ?

Merci pour vos interventions.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Mer 25 Aoû 2010, 21:12 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu 09 Avr 2009, 22:58
Messages: 3445
Localisation: Argenteuil
je ne comprends pas bien où est le problème... je fais de la photo depuis 1991, et j'ai toujours connu le décallage d'expo (les +/- IL) sur mes Ricoh... c'est si rare que ça? :shock:
Le passage au numérique n'a rien changé :) (ah si, pour moi, j'ai découvert la mesure matricielle, quel confort, ça! :))

Après, ce qui se faisait, c'était de shifter une 1600ASA pour en faire une 3200ASA, mais ça, ce n'est pas vraiment la meme chose (on faisait toute la peloche comme ça, et on prévenait le labo)

_________________
kavindé (bouchons Sigma de 17/2.8 à 300/4 et Samyang 8/3.5 & 85/1.4) et maintenant, cassinqSS
ixcerre-pé (et bouchons Rikenon de 28/2.8, 50/1.4 principalement et 500 miroir ô mon beau miroir) (collectionneur involontaire de Ricoh en fait)
Une myriade de petites cokinneries

Official member of Boiboite Dream Team :D

A segmentation fault (core dumped) has occured to the process "inextenza". Please restart it. Or not


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Jeu 26 Aoû 2010, 00:03 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème

Inscrit le: Dim 09 Aoû 2009, 17:40
Messages: 1632
En fait c'est exactement ce que fait la priorité haute lumière de mon 40D.

Ca sous-expose d'1 IL, et automatiquement au développement (que ça soit du JPEG ou du RAW) ça compense la sous-expo.
Et le 100 ISO est affiché en temps que 200 ISO...

D'ailleurs depuis que je sais ce que ça fait, je n'utilise plus ce mode, je préfère utiliser la compensation d'expo, c'est plus souple.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Ven 27 Aoû 2010, 09:34 
Hors-ligne
Tchatcheur
Tchatcheur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun 16 Mar 2009, 21:33
Messages: 786
Localisation: Seine-et-Marne
inextenza a écrit:
je ne comprends pas bien où est le problème... je fais de la photo depuis 1991, et j'ai toujours connu le décallage d'expo (les +/- IL) sur mes Ricoh... c'est si rare que ça? :shock:


Sur mon Olympus de 1983, y'avait pas ça; y'avait même pas grand chose d'automatique d'ailleurs !

_________________
Canon + Sony


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Ven 27 Aoû 2010, 11:12 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun 16 Mar 2009, 18:02
Messages: 1995
Localisation: Brax
inextenza a écrit:
je ne comprends pas bien où est le problème... je fais de la photo depuis 1991, et j'ai toujours connu le décallage d'expo (les +/- IL) sur mes Ricoh... c'est si rare que ça? :shock:
Le passage au numérique n'a rien changé :) (ah si, pour moi, j'ai découvert la mesure matricielle, quel confort, ça! :))

Après, ce qui se faisait, c'était de shifter une 1600ASA pour en faire une 3200ASA, mais ça, ce n'est pas vraiment la meme chose (on faisait toute la peloche comme ça, et on prévenait le labo)


Sans que ça soit rare, il y a pas mal de boitier sans compensation d'expo, et dans ce cas là tu dérègle la sensibilitée du film et zou.
Sur mon Minox par exemple, j'ai un bouton "x2" pour les contre jours, si je veux un autre décalage je trompe le boitier en déclarant une autre sensibilité.

Ju bil

_________________
Pour un N&B de qualité exigez une image latente!

Apprenti restaurateur
- Icarex
- Rolleicord IV
- Isolette I
- FOCAsport II
- Zorki 6


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Sam 28 Aoû 2010, 00:11 
Hors-ligne
Tchatcheur
Tchatcheur

Inscrit le: Mer 27 Mai 2009, 21:59
Messages: 711
Localisation: Québec
En fait, la manip sur un boitier numérique serait de sous-exposer systématiquement les clichés (en shootant en RAW de préférence) puis à récupérer la sous exposition au développement du fichier avec pour conséquence un contraste et un bruit accrus non?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Sam 28 Aoû 2010, 11:22 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu 09 Avr 2009, 22:58
Messages: 3445
Localisation: Argenteuil
la regle (cf les livres de Claude Tauleigne) est de surexposer les hautes révérbérations, et sous exposer les zones sombres.
Par exemple, quand je fais des photos de kites, donc, sur l'eau, je suis toujours entre +0.5 et +1 IL

ça permet d'avoir une écume bien blanche, car, la cellule d'exposition, en cherchant à rettrouver un gris moyen (18% pour nos boitier modernes) elle va assombrir l'eau (ou la neige, etc...) jusqu'à la rendre gris clair.

Autre chose, quand on monte en iso, il vaut mieux, si possible, surex un peu, pour ensuite corriger le raw: ça va nettement amoindrir le bruit numérique :)

_________________
kavindé (bouchons Sigma de 17/2.8 à 300/4 et Samyang 8/3.5 & 85/1.4) et maintenant, cassinqSS
ixcerre-pé (et bouchons Rikenon de 28/2.8, 50/1.4 principalement et 500 miroir ô mon beau miroir) (collectionneur involontaire de Ricoh en fait)
Une myriade de petites cokinneries

Official member of Boiboite Dream Team :D

A segmentation fault (core dumped) has occured to the process "inextenza". Please restart it. Or not


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Sam 28 Aoû 2010, 11:33 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème

Inscrit le: Dim 09 Aoû 2009, 17:40
Messages: 1632
Ca amoindrit le bruit, mais en général quand tu montes en ISO, c'est pour avoir des poses plus courtes.
Or si tu surexposes, tu vas avoir des poses plus longues.
Donc l'effet est contradictoire ;)

A temps de pose égal, j'avais fait le comparo, on a moins de bruit en mettant le nombre ISO qui va bien pour une expo "correcte".
(qui n'est pas forcément celle suggérée par l'appareil).

Parce que grosso modo, à temps de pose égal, si tu surexpose de 1/3 Il, tu devra monter les ISO d'1/3 IL...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Ven 17 Sep 2010, 19:46 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven 13 Mar 2009, 11:34
Messages: 824
Localisation: Guibeville (Essonne - France)
Me suis permis de déplacer le sujet qui correspond plus à ce forum

_________________
Stéphane
EOS 5D mark3 Et Ubuntu Precise Pangolin

La communication c'est 90% de non-verbale, 10% de verbal ... soit 9 chances sur 10 de se planter en postant
Réfléchissez y ...


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Mer 19 Jan 2011, 23:59 
Hors-ligne
Membre Actif
Membre Actif
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu 25 Mar 2010, 20:25
Messages: 255
Localisation: région parisienne
inextenza a écrit:

Après, ce qui se faisait, c'était de shifter une 1600ASA pour en faire une 3200ASA, mais ça, ce n'est pas vraiment la meme chose (on faisait toute la peloche comme ça, et on prévenait le labo)


En fait, dans ce cas-là, c'est le labo qui trichait en allongeant la durée du temps de développement dans le révélateur pour que le film soit développé comme du 3200Asa.

Le boîtier se contentait de gérer l'exposition exactement comme si une cartouche de film 3200Asa était insérée dedans.

On appelait "ça pousser la sensibilité du film." au développement.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Jeu 20 Jan 2011, 07:58 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun 16 Mar 2009, 18:02
Messages: 1995
Localisation: Brax
silver_dot a écrit:
inextenza a écrit:

Après, ce qui se faisait, c'était de shifter une 1600ASA pour en faire une 3200ASA, mais ça, ce n'est pas vraiment la meme chose (on faisait toute la peloche comme ça, et on prévenait le labo)


En fait, dans ce cas-là, c'est le labo qui trichait en allongeant la durée du temps de développement dans le révélateur pour que le film soit développé comme du 3200Asa.

Le boîtier se contentait de gérer l'exposition exactement comme si une cartouche de film 3200Asa était insérée dedans.

On appelait "ça pousser la sensibilité du film." au développement.

On appelle toujours ça comme cela ;) héhé!
C'est d'ailleurs un abus de langage puisque ce faisant on augmente pas réellement la sensibilité du film.
Le surdéveloppement augmente le contraste -et réduit la dynamique- mais ça rend plus utilisable des films fortement sous exposés.

Ju bil

_________________
Pour un N&B de qualité exigez une image latente!

Apprenti restaurateur
- Icarex
- Rolleicord IV
- Isolette I
- FOCAsport II
- Zorki 6


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: Tromper l'appareil grâce à l'ISO : l'ancienne méthode
MessagePublié: Jeu 20 Jan 2011, 11:05 
Hors-ligne
Tchatcheur Suprème
Tchatcheur Suprème
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Jeu 09 Avr 2009, 22:58
Messages: 3445
Localisation: Argenteuil
En tout cas, j'avais obtenu de bons résultats en «pushant» du TMax 1600 @ 3200 :D

_________________
kavindé (bouchons Sigma de 17/2.8 à 300/4 et Samyang 8/3.5 & 85/1.4) et maintenant, cassinqSS
ixcerre-pé (et bouchons Rikenon de 28/2.8, 50/1.4 principalement et 500 miroir ô mon beau miroir) (collectionneur involontaire de Ricoh en fait)
Une myriade de petites cokinneries

Official member of Boiboite Dream Team :D

A segmentation fault (core dumped) has occured to the process "inextenza". Please restart it. Or not


Haut
 Profil Site Internet 
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ] 


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by Xaphos © 2007, 2008, 2009 phpBB.fr