Le nouveau forum des Megapixelliens



Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: [dev N&B] Ca y est, je me lance.
MessagePublié: Dim 14 Juin 2009, 15:19 
Hors-ligne
Tchatcheur
Tchatcheur

Inscrit le: Mar 12 Mai 2009, 00:22
Messages: 929
Bon, le coté pratique de tatie dragon...

- Pour decapsuler tes bobines de 135, il faut utiliser un decapsuleur de bouteilles à bière plat (et si possible, le boulonner dans ta table de travail) : le principe est le meme et sa reduira la quantité d'hémoglobine sur le film.
- Les temps de developpement pour des temperatures autres que le sacro-saint 20° se trouve dans les data sheets kodak et ilford (qui se fend même d'un abaque utilisable grosso-modo pour tous les revelateurs: http://www.ilfordphoto.com/Webfiles/2006210208211880.pdf
- On ne jette pas le bain d'arret: on le recupere, et on le jette apres la même utilisation que le fix (10/12 films par litre)
- La durée du bain d'arret doit etre plus longue: son role est de detruire le revelateur present dans la cuve, mais en 15 secondes;, il n'a pas le temps de penetrer dans l'emulsion. 1.30 à 3 minutes.
- Ne pas utiliser des bouteilles de reemploi: sinon, un de ces soirs et guidé par une soif inextinguible, tu vas t'envoiyer une rasade d'hyposulfite ou de ferricyanure en pensant boire du lait, de la limonade ou du pinard, ce qui est une tres tres mauvaise idée.
- Le fixateur: Qu'il soit rapide, acide, basique ou de n'importe quelle origine et caracteristiques, c'est 10 minutes (ou 2x5 si on emploie un double fixage).
Son role est de solubiliser l'argent non metallique residuel: en 4 minutes malgré ce que pretendent les fabricants, il n'a pas le temps de penetrer à fond dans l'emulsion et d'exercer son action. Nous avons donc un risque de conservation insuffisante du film. Il ne faut pas ecouter ce que racontent les fabricants à son sujet: c'est un argument de vente destiné aux laboratoires industriels qui 1: s('en foutent de ta conservation de film - 2 ont un imperatif de rapidité de traitement.
- Au meme titre, le lavage.
La méthode Ilford a du être élaborée au fond d'un pub irlandais par les chimistes de la boite, apres une trentaine de Gordon's.
Soit: tu branches un tuyeau de ton robinet equipé d'une TRES BONNE vanne thermostatique ( 1000 euros pour un modele convenable) et tu branches l'autre extremité au centre de ta cuve paterson, avec une pressioon suffisante, et tu fais couler 30 minutes.
Bonjour l'ecologie, la consommation d'eau, et une efficacité moyenne, puique l'eau sort par le haut et que l'hyposulfite a tendance à rester au fond ( apresc30 minutes, c'est vrai que ça doit etre suffisant pour l'expulser, note)
Soit: tu remplis et tu vides ta cuve 5x d'eau à temperature et tu renouvelles l'operation toutes les 5 minutes: tu n'auras donc consommé que 5 x 300 cc d'eau.
En fait , il faut etre conscient de ce qui se passe: le fixateur a trendu soluble l'argent colloidal du film. Mais celui-ci reste toujours present (en partie) dans l'emulsion. Il faut donc d'une part eliminer l'hyposulfite du fixateur, mais aussi ces particules.
Chaque remplacement d'eau enleve environ 95% de ces elements indesirables. Mais il faut de l'agitation, et un temps suffisant pour que l'eau fraiche penetre au coeur de l'emulsion. minutes, c'est un minimum. Apres le premier lavage, il restera donc 5% de saloperies dans ton film. ensuite, 5ùde 5% pour le lavage suivant, etc.

De plus pour eliminer tout (enfin presque) probleme de depot de calcaire, mes 2 derniers washs son fait s à l'eau demineralisée, la dernière contenant l'agent mouillant (le paic, en clair).
De plus, au moment de les pendre, tu peux delicatement - surtout avec les t-max qui sont assez tannés - passer deux doigts en "ciseau" tout le long du film pour eviter les gouttes qui laisent parfois (toujours) des traces. Moi j'emploie une peau de chamois humide, mais là, je me fais toujours incendier par les puristes (risques de griffes).

Voila, voila: mainntenant, tu fais comme tu veux hein (il y a plein de manieres plus ou moins bonnes ou maiuvaises de procéer, avis émis par des gens plus ou moins au courant de ce qu'est un film, une chimie, ou la photographie dans son ensemble)

A ciao, et bravo

V.

_________________
Mieux vaut passer pour un con auprès de quelques uns en se taisant plutôt que de démontrer à tout le monde qu'on en est un en l'ouvrant.


Haut
 Profil Site Internet 
 
 Sujet du message: Re: [dev N&B] Ca y est, je me lance.
MessagePublié: Dim 14 Juin 2009, 23:14 
Hors-ligne
Membre
Membre

Inscrit le: Ven 10 Avr 2009, 17:19
Messages: 88
Ok c'est bien noté. Je te remercie de tout tes conseils. Je pense ne pas m'en être trop mal tiré mais je vais peaufiner ma technique samedi prochain avec ton protocole.
Juste pour info, mes bouteilles de lait sont munies d'une grosse étiquette qui dit ce qu'il y a dedans et combien de fois sils ont servis. Ils sont également bien planqué sous le lavabo.
Y a t-il une méthode de conservation particulière que tu préconises ?

Je vais investir maintenant dans des petits gadget peu couteux qui me rendront la vie plus facile .... un entonnoir .... pis c'est tout ahahahah :)

Merci V, sincèrement, et je ne te permet pas de dire: "après tu fais comme tu veux hein", je me suis efforcé de suivre tes conseils à la lettre et si je n'ai pas complètement raté ma première pellicule, c'est à toi que je le dois en premier, à mon avis. ;)

Amicalement

sahan

_________________
K10D & co
Nikon FM2 + 24/2.8 + 50/1.4
ma gallerie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: [dev N&B] Ca y est, je me lance.
MessagePublié: Lun 15 Juin 2009, 11:03 
Hors-ligne
Tchatcheur
Tchatcheur

Inscrit le: Mar 12 Mai 2009, 00:22
Messages: 929
Concernant les bouteilles toutes doivent autant que possible etre pleines et etanches, mais ce n'est primordial que pour le revelaur - moins d'air dans la bouteille = moins d'oxydation). De même, la bouteille de revateur doit etre opaque, ou si elle ne l'est pas, stockée à l'abri de la la lumière.

Quant aux conseils, je suis ravi qu'ils t'aient été utiles, et encore davantage lorsque je vois la qualité de ta première image publiée hier.

Ceci dit, chacun a sa cuisine : tu trouveras par exemple des gens qui refusent - par exemple - le bain d'arret "parceque le film souffre dejà assez comme ça lors du traitement (sic)" .Ou autres analyses post freudiennes des sensibilités affectives du developpement noir et blanc. Et malgré les inepties qu'ils profèrent ils ont tout de même des images exlpoitables (merci sainte veronique).

Mon experience vient de nombreuses années en labo pro et à 4 ans de cours photo à une epoque ou le digital n'etait meme pas envisageable. J'ai la pretention de savoir en gros (on n'est pas parfaits mais quand meme) de quoi je parle. Ainsi, autant que ça serve à ceux qui en ont besoin.

My pleasure donc.

V.

_________________
Mieux vaut passer pour un con auprès de quelques uns en se taisant plutôt que de démontrer à tout le monde qu'on en est un en l'ouvrant.


Haut
 Profil Site Internet 
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by Xaphos © 2007, 2008, 2009 phpBB.fr